Pour lire cet excellent texte : "Insécurité sous la plume d'un barbare" (sur LMSI). 

On baigne dans un cynique n'importe quoi ... Ce n'est bien évidemment pas la Rumeur qui porte atteinte à "l'honneur de la police", mais bien la police elle-même, par ses agissements !! et aujourd'hui, à mes yeux, c'est clairement la Cour de Cassation de Paris qui porte atteinte à l'honneur de la Justice.

En statuant sur le fond - alors qu'elle n'est sensée se préoccuper que de la forme - et sur demande expresse de N. Sarkozy, cette Cour vient de bafouer des principes élémentaires de droit, et de démontrer sa profonde servilité, complice de l'acharnement judiciaire contre ce qui est sans doute le meilleur groupe de rap français à l'heure actuelle. Rendez-vous dans un ou deux ans pour la suite de la forfaiture.

Après Placid, La Rumeur ... La "justice" sarkoziste est en marche, et elle a une sale gueule de flic.

Signalons au passage que La Rumeur a récemment sorti un excellent album: "Du coeur à l'outrage", que vous seriez bien inspirés d'aller acheter fissa, histoire de soutenir ces petits gars qui en veulent (et puis aussi, tout "bêtement", parce qu'il s'agit d'un des meilleurs albums rap de l'année).

Liens à ce sujet :

A télécharger :


Extrait du dernier album : Qui ça étonne encore ?


Car tout porte à croire que les "tiers-quar"
ont toute la France contre eux,
et bien avant que ca reparte en queue !


On a noyé dans des litres d'essence
le souvenir borgne de l'innocence.
En équilibre sur un fil de feu
comme une corde à pendre
au cou des fourgons bleus.

C'est ni le pied ni la gloire quand tout crame,
c'est même pas une reponse à la hauteur du drame.
Mais c'est comme ca c'est tout, c'est tout c'qu'il reste
quand le quartier fait même peur à la peste.
Ma vie, mon coeur, ne flanche pas.
Mon père, ma mère ne pleurez pas.
Si on se jette dehors avec le diable au corps...
c'est que l'on refuse de vivre sans honorer nos morts.

REFRAIN
Car tout porte à croire que les "tiers-quar"
ont toute la France contre eux,
et bien avant que ca reparte en queue !
Qui ca étonne encore ?
Qui veut nous foutre dehors ?

On a pas rendu l'âme... ni les armes !
Regarde moi bien, je suis la preuve que les frères sont craints.
Voila c'qu'on crèe de nos mains, c'qu'on sait faire de mieux
depuis que l'homme a découvert le feu.
L'avenir ne nous dit rien et c'est réciproque !
Et les condés pissent dans leurs frocs.
Sais tu ce que m'évoque la suite en vrac ?
Les nerfs au contact des flammes comme des cailloux de crack.
Repliés sur nous même, quitte à trouver seuls les solutions à nos problemes !
Qu'attendons nous du système... à par ces euros ?
De loin la pire des gue-dro.

REFRAIN

Ils m'ont parlé des 30 glorieuses...
dois-je les avertir que la suite sera laborieuse ?
Purée, ils n'ont pas fait que jurer notre perte, censurer nos têtes,
murer les portes et decrocher l'alerte.
Quel sera le prochain à laisser des plumes sur le goudron ?
Quand pour un "frangin" abattu ils diront ce qu'ils voudront !
Il n'est plus question de calme ! Pleurer c'est pas notre came !
Et l'air est au napalm ! Qui sont les rats de laboratoire qui vont "bouffer" du rab' ?
Prisonniers du sous-developpement durable...
Vrais monstres, élévés dans les ronces
de ces sales races qui n'ont pas les réponses.


REFRAIN