Pas de voeux de bonne année sur ce blog, sinon ceux de l'infâme "président", ...que je vous suggère de visionner.

Ne me regardez pas comme ça ; non, je n'ai pas pété un plomb. La version que je vous propose ici étant en fait commentée et disséquée par le facétieux Ludo, qui confronte le discours sarkoziste à l'indocile réalité, ce qui en rend le visionnage nettement plus fun

Et puis à cette vitesse, c'est quand même plus digeste que l'original.