Après la scandaleuse "Affaire Candide", les petits soldats du WikiLove© ont fini par triompher une nouvelle fois de la Vérité, en censurant brutalement la page La Faurie, qui aura clamé pendant deux bonnes années la vérité à la face du monde sur La Faurie en général -et Seille en  […]